3 octobre 2017 : projection du film « L’Agent orange, un requiem personnel. »

Projection du film suivie d’une rencontre
L’Agent orange : un requiem personnel (Agent Orange : A Personal Requiem) de Masako Sakata
Japon, 2007, vidéo coul., 66 min

Le mardi 3 octobre 2017 à 21h au Forum des Images, Paris,
en présence de la réalisatrice Masako Sakata
et de Yûki Takahata, auteure de plusieurs ouvrages sur la société française en japonais et traductrice.

A la fin des années 60, Davis, est envoyé au Vietnam. L’armée américaine déverse des tonnes de défoliant. Après sa mort sa femme Masako se documente sur l’agent orange. Des médecins et enfants vietnamiens, un ancien combattant témoignent. Aujourd’hui encore la dioxine contamine l’environnement et les corps.

Biographie de Masako SAKATA :
Née à Nagano au Japon en 1948. Elle rencontre un américain Greg Davis en 1970 à Kyoto. Il devient photographe, connu pour ses reportages en Asie, tandis qu’elle travaille dans les agences de photo. Après le décès de Greg Davis en 2003, elle décide de réaliser un film sur l’agent orange, le défoliant utilisé pendant la guerre du Vietnam qui a provoqué des malformations et des cancers (et a causé la mort de Greg Davis). Son premier documentaire Agent orange : a personal requiem est sorti en 2007. Il a reçu plusieurs prix : le Prix du film documentaire Mainichi, le Prix spécial du jury du Festival international du Film d’environnement, le Prix spécial jury « Earth vision ». Le seconde documentaire, Living the silent spring est sorti en 2011 et a reçu le Prix du Public Documentaires Festival 2 cinéma de Valenciennes et le Prix d’excellence du film documentaire (Ministère japonais de la culture). En 2015 est sorti son troisième documentaire, Mon voyage sans fin sur le nucléaire civil et militaire à travers le monde.