Lettre à ma soeur

Un film de Habiba Djahnine

France-Algérie, 2006, vidéo, couleur, 4/3, 68 min
version française

15.00

Étiquettes : ,

Description

« Nabila Djahnine, ma sœur, a été assassinée le 15 février 1995 à Tizi Ouzou, une ville importante de la Kabylie. Nabila était architecte et présidente de l’association de défense des droits des femmes  » Thighri N’tmettouth  » (Cri de femme) basée dans cette ville.
En 1993, Nabila m’avait écrit une lettre, elle me racontait l’escalade de la violence, la répression, les assassinats, les espoirs si maigres et son désarroi face à l’action quasi impossible en ces années de plomb. J’étais alors partie vivre pour quelques temps dans une ville du Sahara Algérien décidant ainsi de prendre du recul par rapport à l’action militante. Dix ans après l’assassinat de Nabila, je retourne à Tizi Ouzou pour faire ce film.
Lettre à ma sœur est ma réponse à sa lettre, une manière de raconter ce qui s’est passé depuis dix ans. Je suis retournée sur les lieux pour voir ce que sont devenus Tizi Ouzou et les gens que nous connaissions et avec lesquels nous avons milité. Je leur ai demandé pourquoi l’assassinat et le massacre de civils sont devenus les seules réponses au conflit qui opposent les Algériens ? Pourquoi le dialogue est-il devenu impossible ? » Habiba Djahnine