Avant-première “Des Femmes d’Argentine” de Juan Solanas Mardi 10 mars à 20h au Forum des images

En partenariat avec Destiny Films et le Forum des images
Mardi 10 mars 2020 à 20h
Projection en avant-première du film de Juan Solanas Femmes d’Argentine (Que sea ley)

La projection sera suivi d’un débat avec le réalisateur.

Argentine, France, Uruguay, 2019, Cinesur, Les films du Sud, Gameland, 85 min
VO espagnole, sous -titrée en français
Image et son : Juan Solanas
Bande son : Paula Morre

En Argentine, où l’IVG est interdite, une femme meurt chaque semaine des suites d’un avortement clandestin. Pendant huit semaines, le projet de loi a été âprement discuté au Sénat, mais aussi dans la rue, où des dizaines de milliers de militants ont manifesté pour défendre ce droit fondamental. Les féministes argentines et leur extraordinaire mobilisation ont fait naître l’espoir d’une loi qui légalise l’avortement

Juan Solanas

Né en Argentine en 1966, Juan Solanas quitte le pays à dix ans pour fuir la dictature. Il s’installe en France où il vit les 37 années suivantes. Il se découvre très tôt une passion pour la photographie et le cinéma grâce à son père, Fernando Solanas, un réalisateur connu pour sa conscience sociale. En 2000, Juan Solanas écrit, produit et tourne son premier court-métrage, L’Homme Sans Tête, pour lequel il reçoit le Prix du Jury à Cannes, ainsi que le César du meilleur court métrage et cinquante autres prix autour du monde. En 2005, il écrit, produit et réalise son premier long-métrage, Nordeste, qui est sélectionné à Cannes à Un Certain Regard.
Ensuite, il co-réalise le documentaire Jack Waltzer: On the Craft of Acting, le portrait d’un des derniers grands maîtres de l’Actors Studio dont Solanas était l’élève. En 2012, il écrit et réalise Upside Down avec Kirsten Dunst et Jim Sturgess. En 2019, il écrit, produit et réalise son troisième long métrage, Femmes d’Argentine (Que sea ley), sur la lutte pour le droit à l’avortement en Argentine qui a été sélectionné à Cannes Hors Compétition. Il produit également La León de Santiago Otheguy, dont il est co-scénariste, Por sus Propios Ojos de Liliana Paolinelli. et le documentaire Les Survivants du Che de Christophe Reveille.

Publié par Centre audiovisuel Simone de Beauvoir